The Full Wiki

More info on Louis de Carné

Louis de Carné: Wikis

Advertisements
  

Note: Many of our articles have direct quotes from sources you can cite, within the Wikipedia article! This article doesn't yet, but we're working on it! See more info or our list of citable articles.

Encyclopedia

From Wikipedia, the free encyclopedia

Louis-Marie de Carné (17 February 1804, Quimper, Finistère - 11 February 1876, Plomelin), comte de Carné was a French politician, journalist and historian.

Contents

Life

Founder of the newspaper le Correspondant in 1829, conseiller général for Finistère, député from 1839 to 1846, he was also a contributor to the Journal des débats and the Revue des deux mondes as well as one of the founders of the Société d'économie charitable and of the Société internationale des études pratiques d'économie sociale. Supported by the opponents of the Second French Empire (Montalembert, Dupanloup, Guizot), he was elected to the Académie française le 23 avril 1863, on the third scrutiny, against Émile Littré.

He was president of the Société archéologique du Finistère until his death[1].

Works

  • Vues sur l'histoire contemporaine (1833)
  • Guiscriff, scènes de la Terreur dans une paroisse bretonne, précédé d'une notice historique sur la chouannerie (1835)
  • Des Intérêts nouveaux en Europe depuis la révolution de 1830 (1838)
  • Du Gouvernement représentatif en France et en Angleterre (1841)
  • Études sur les fondateurs de l'unité nationale en France (1842)
  • Études sur l'histoire du gouvernement représentatif en France, de 1789 à 1848 (1855)
  • Les Fondateurs de l'unité française : Suger, saint Louis, Duguesclin, Jeanne d'Arc, Louis XI, Henri IV, Richelieu, Mazarin. Études historiques (1856)
  • La Monarchie française au dix-huitième siècle, étude historiques sur les règnes de Louis XIV et de Louis XV (1859)
  • L'Europe et le second Empire (1865)
  • Les États de Bretagne et l'administration de cette province jusqu'en 1789 (1868) - Son ouvrage fondamental [...] toujours apprécié aujourd'hui[2]
  • Souvenirs de ma jeunesse au temps de la Restauration (1872).

Note and references

  • In Brittany no less than six streets are named after him (Louis-Marie de Carné-Marcein), according to Les Noms qui ont fait l'histoire de Bretagne, 1997.
  1. ^ Les Noms qui ont fait l'histoire de Bretagne, Coop Breizh & Institut culturel de Bretagne, 1997, p. 76.
  2. ^ Les Noms qui ont fait l'histoire de Bretagne, Coop Breizh et Institut culturel de Bretagne, 1997, p. 76.

External links

Preceded by
Jean-Baptiste Biot
Seat 12 of the
Académie française

1863-1876
Succeeded by
Charles Blanc
Advertisements

Advertisements






Got something to say? Make a comment.
Your name
Your email address
Message